• 10 boulevard de grenelle, Paris 75015

Les assemblées générales d’une SAS

Les Sociétés par Actions Simplifiées séduisent de nombreux entrepreneurs par leur grande souplesse d'organisation. Bien que ces derniers puissent établir librement leurs propres règles au sein de leur activité professionnelle, certaines obligations sont cependant déterminées.
Assemblée générale SAS

La question des assemblées générales intervient alors, sont-elles réellement obligatoires ? A quoi servent-elles et comment les planifier ?

Sommaire

Les assemblées générales : une réglementation libre

Les SAS n’imposent pas de formalités particulières quant à la désignation de l’équipe dirigeante. En ce sens, tous les actionnaires ne bénéficient pas forcément des mêmes pouvoirs, ceux ayant apporté un capital plus important n’étant pas nécessairement les représentants les plus notables de l’entreprise. Pareillement, les actionnaires apportant une participation minoritaire peuvent obtenir la majorité aux assemblées générales. Lors de la rédaction des statuts de la SAS, la nomination d’un président est obligatoire. Les actionnaires lui confèrent alors le pouvoir de représentation, et, selon les différentes dispositions prises par l’ensemble des associés, le pouvoir de décision. Les actionnaires peuvent effectivement limiter ce dernier, voire le supprimer. Ils peuvent ainsi répartir ce pouvoir entre le président et le directeur général (ou autres directeurs généraux délégués). Selon les besoins et souhaits des associés, d’autres organes de direction peuvent être mis en place, tels qu’un comité de direction ou un conseil de surveillance. En effet, ce pouvoir peut être organisé de façon plus étendue, permettant un contrôle des activités et une gestion partagée.

Contrairement aux autres statuts d’entreprise, les SAS ne sont pas soumises au respect des impératifs relatifs aux assemblées générales. Les décisions collectives prises entre associés peuvent être planifiées différemment. De ce fait, les SAS profitent d’un assouplissement en termes de réglementation et de programmation. Les règles fixées quant à ces prises de décision doivent être communiquées dans les statuts réglementant alors la forme du Procès-verbal d’assemblée générale de la SAS.

Une convocation entreprise par le président

L’auteur de la convocation à l’assemblée générale n’est autre que le président de la SAS. En fonction des statuts, les actionnaires peuvent également autoriser d’autres personnes à entreprendre cette convocation, que l’assemblée générale soit qualifiée d’ordinaire ou d’extraordinaire.

La convocation doit obligatoirement préciser les informations suivantes :

  • Les spécificités relatives à la SAS
  • La date, l’heure et le lieu de rendez-vous
  • L’ordre du jour
  • La signature de l’auteur de la dite convocation

La convocation est adressée aux actionnaires par le mode de diffusion indiqué dans les statuts de la SAS (e-mail, lettre simple ou recommandée, annonce légale …). L’envoi doit être effectué au minimum deux semaines avant la tenue de la réunion.

Les décisions collectives

Les SAS offrent une grande flexibilité en matière de gestion. Les modalités de prises de décision lors des assemblées générales doivent apparaître dans les conditions statutaires. Toutes les décisions ne nécessiteront pas une réunion collective, selon les caractéristiques spécifiées, elles peuvent être votées par une seule entité. Les actionnaires définissent alors eux-mêmes les règles de majorité et la répartition des pouvoirs décisionnaires. Rappelons qu’il est essentiel de préciser minutieusement les règles relatives aux prises de décisions réalisées lors de l’assemblée générale. Cette précision permettant de ne pas annuler certains actes, considérés alors comme étant nuls. Il s’agit ici de déterminer les modalités de décisions collectives.

De façon à conserver un équilibre entre les différents associés, certains actes nécessitent la participation et le vote de chaque membre de l’équipe dirigeante :

  • L’approbation des comptes annuels
  • La nomination d’un commissaire aux comptes
  • Les modifications statutaires
  • Toutes opérations relatives à une fusion, une liquidation, une scission, …

Les assemblées générales : annuelles ou extraordinaires

  • Les assemblées générales ordinaires annuelles

L’assemblée générale ordinaire annuelle, appelée également AGOA a pour vocation de réunir les associés afin d’approuver les comptes, le mode de gestion ainsi que la stratégie adoptés par la société. L’AGOA doit être organisée dans un délai de 6 mois suivant la clôture de l’exercice.

  • Les assemblées générales extraordinaires

Les assemblées générales extraordinaires, ou AGE sont programmées autant de fois que possible. Elles ont pour but d’entreprendre certaines modifications statutaires de la SAS, ou une modification d’une opération courante de la société.

Infographie : les assemblées générales

Assemblé générale

Articles récents

Le portage salarial, comment ça marche ?

Relativement méconnu, le portage salarial est un mixte entre le statut de salarié et celui d’entrepreneur. En effet, il permet d’exercer une activité indépendante, comme

Quand publier une annonce légale

Quand publier une annonce légale ?

L’obligation de publier une annonce légale pour les entreprises est une démarche imposée par la loi. Ainsi, une société doit publier des annonces légales de la date de sa création jusqu’à celle de sa dissolution à chaque changement important entraînant la modification de ses statuts. La non-parution d’une telle annonce peut invalider les décisions prises au sein de la société.

Changement de forme juridique : rédaction d’une annonce légale

Changement de forme juridique : rédaction d’une annonce légale

Les raisons d’opérer un changement de forme juridique durant la vie d’une société sont fréquentes dans le monde de l’entreprise commerciale : augmentation du capital social (en euros), accroissement de l’activité, etc.. L’EURL qui s’adjoint les services d’un associé supplémentaire se transforme presque automatiquement en SARL, et de façon moins “systématique”, une SASU qui augmente son activité peut devenir une SA.

Comment créer une sas ?

Comment créer une SAS ? 

La SAS est une forme juridique de société par actions qui offrent bien des avantages aux professionnels. Créer votre SAS vous permettra de profiter d’une